Le piano facile : tout un art !

Par 0

Savez-vous ce qui distingue les grands pianistes des autres, c’est l’art du piano facile.L'art du piano facile

Avez-vous déjà observé les mains des grands pianistes, elles évoluent sur le clavier sans difficulté apparente, sans contrainte dans la souplesse et l’agilité.

Quand on écoute leur interprétation, tout est clair et lumineux comme si la musique avait été écrite par eux ou pour eux.

Quel est donc le secret d’une telle aisance et facilité ?  

 

1) Partez conquérant à la découverte d’une nouvelle œuvre et vous trouverez le piano facile

L'art du piano facile

Alexandre Tharaud

A chaque fois, pour un grand pianiste la découverte d’un nouveau morceau c’est comme une nouvelle terre à explorer ou une rencontre très attendue avec quelqu’un.

Il faut un désir à la base qui se nourrit de sensations, d’émotions et de toucher et qui est régi par l’expérience.

Si l’expérience vous fait défaut, c’est votre professeur de piano qui peut vous éclairer. En effet, on n’aborde pas de la même façon une œuvre de Claude Debussy ou de Mozart.

Donc inspirez vous des plus grands et partez à la conquête de nouvelles œuvres et surtout ne soyez pas vaincu d’avance !

Et peut-être à un moment donné, vous serez comme ce magnifique pianiste français Alexandre Tharaud incapable de résister à l’appel du piano et d’une nouvelle œuvre, si bien qu’il a décidé de renoncer à avoir un piano chez lui afin de ne pas succomber à la tentation de jouer et rejouer encore.

 

L'art du piano facile

Comment une partition apparaît au déchiffrage … Et après un peu de pratique !

2)  Voyez ce qui est facile

Cela peut sembler idiot, mais on remarque souvent que ce qui est difficile (noir et dense sur la partition) et on passe à côté de choses simples comme

  • repérer les accords distincts (parfois, ils sont très peu nombreux ou présentent de nombreuses similitudes)
  • distinguer les phrases musicales qui se répètent dans une mélodie
  • respecter la place des temps forts et des temps faibles dans les mesures simples ou composées qui donnent tout leur sens à la mélodie
  • noter les symétries, les intervalles dans les constructions harmoniques

 

 3) Aidez-vous vous-même

J’ai le souvenir d’une petite élève qui avait trouvé un subterfuge pour éviter d’avoir à apprendre les notes. Elle écrivait sur une feuille le nom des notes du morceau dans l’ordre où elles se présentaient et apprenait cette page par cœur (ce qui évidemment ne lui simplifiait pas la vie !).

  • respecter le rythme : ce n’est pas un accessoire du morceau et il vous aidera à mieux comprendre sa structure mélodique.

 

L'art du piano facile4) Pratiquez

Un grand pianiste s’entraîne au piano comme un sportif de haut niveau soit cinq à huit heures par jour.

Vous n’êtes pas obligé d’en arriver là mais sachez que c’est la régularité dans le travail qui donne les meilleurs résultats sans efforts titanesques (!). [inlinetweet prefix= » » tweeter= » » suffix= » »]Trente minutes de pratique instrumentale bien concentré valent mieux que 60 minutes en pointillé.[/inlinetweet]  

 

 3) Détendez-vous

Si vous avez observé les mains des concertistes sur des vidéos ou lorsque vous êtes allé au concert, vous avez certainement constaté que leurs principales caractéristiques sont l’agilité et la détente.

Pas de place aux mains crispées et agitées !

Or comment faire pour jouer des œuvres compliquées sans se crisper. Tout repose sur l’économie gestuelle :

  • évitez les gestes parasites, aller droit à l’essentiel par le plus court chemin.

Par exemple si vous jouez des notes altérées, restez dans les touches noires, supprimez les aller-retour, les va et vient entre le fond du clavier et le bord du clavier. Pour cela, un seul maître-mot : observez vos mains et répétez les traits en favorisant la détente absolue.

  •  misez sur l’équilibre de la main, elle doit toujours rester autant que possible dans l’axe du poignet avec une bonne pression sur les touches. En fait, vous devez sentir vos doigts marcher sur le clavier.
  • amplifiez vos mouvements afin de favoriser la souplesse du poignet par des gestes ronds et amples
  • pratiquez une activité relaxante telle le yoga ou la méditation en pleine conscience (pendant votre temps libre, bien évidemment !)

piano facile  

 4) Ecoutez-vous et…. chantonnez !

A mon sens, tout passe par les oreilles et la voix est notre premier « instrument de musique » et indicateur et vérificateur de notre compréhension de l’œuvre.

Ainsi si vous savez restituer un morceau en le chantant, c’est que vous êtes en passe de le maîtriser !

Faites comme moi entraînez-vous sous la douche !  

 

5) Faites-vous plaisir !

Le plaisir est un puissant moteur dans la vie et c’est lui qui engendre la motivation.

Donc n’oubliez pas de vous faire plaisir, de jouer des œuvres qui vous « parlent », qui engendrent une émotion au fond de vous.

Et ne faites pas que travailler !  

En conclusion, en observant le jeu des grands pianistes, on découvre vraiment ce qu’est le piano  facile ou plutôt les moyens d’arriver à jouer aussi facilement qu’eux.

 

Et vous, avez-vous aussi des « trucs » pour rendre l’art du piano facile ?

Ceci devrait aussi vous intéresser

Soyez le premier à laisser un commentaire

Votre commentaire est toujours le bienvenu

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


10 Partages
Partagez4
Enregistrer3
+12
Tweetez1