Comment jouer la nuance piano au piano

Par 2 commentaires

plume-légèreté-nuance-piano

Vous savez quoi…

Parfois, je regrette d’avoir écrit l’Ostinato.

Si, si, c’est vrai !

Pour une raison majeure. 

Vous le savez déjà Ostinato veut dire « têtu » en italien. 

J’ai donné ce nom à ce morceau à cause de la main gauche qui se répète de façon obstinée tout le long du morceau.

Or j’avais oublié la main droite…

La main droite aussi commence par un ostinato et c’est là… ! 
LA SOURCE du problème.

 

Comment deux notes peuvent se transformer en litanie

Imaginez une horde d’élèves qui se met à chanter en chœur :

RE FA RE  RE FA RE RE FA RE RE….

C’est le cauchemar que j’ai fait la nuit dernière.

Ils chantaient à tue-tête et j’avais l’impression qu’ils s’étaient retrouvés embrigadés dans une sorte de secte dont le mode de communication tournait autour de l’Ostinato.

Une litanie furieuse, qu’eux-seuls comprenaient.

Je me suis réveillée en nage…
Heureusement, ce n’était qu’un rêve. OUF !

Mais pourquoi suis-je poursuivie dans mes rêves par l’Ostinato ?

 

ostinato-nuance-piano

 

La fausse « bonne idée » de départ

Pour plus de simplicité, j’ai écrit l’Ostinato avec juste 3 notes.
Les 3 notes qui forment l’accord parfait de ré mineur : RE FA LA

Vous vous en êtes certainement rendu compte, les notes RE FA LA sont omniprésentes dans le morceau.

En effet, j’ai écrit ce morceau en illustration du troisième épisode de lecture en clé de sol dans lequel on aborde toutes les notes sauf le MI.

Il n’y a donc pas un seul MI dans le morceau !

J’ai voulu simplifier le déchiffrage, mais en faisant cela, j’ai compliqué l’interprétation ! 

En effet lorsque vous jouez 3 notes, la mélodie manque de richesse et de nuances et peut vite devenir quelconque et…. Se transformer en litanie !
Surtout, si vous jouez TROP FORT.

 

jouer-trop-fort-nuance-piano

Trop de volume sonore tue la mélodie

En effet, la musique a une respiration qui lui est propre. 

Et contrairement à ce que vous pourrez croire, ce n’est pas le compositeur qui choisit, c’est la musique qui s’impose avec son propre rythme, ses appuis, ses respirations et ses nuances.

Ainsi, en jouant toutes les notes fort, on entend à la fois tout et…plus rien !

Cela devient une cacophonie. Imaginez, quelqu’un qui vous crie dans les oreilles, vous n’aurez pas envie d’entendre ce qu’il veut vous dire. Vous allez juste lui dire : « CHUT, MOINS FORT ».

En musique, c’est pareil.

 

nuances-pianoNuancer son jeu au piano

Comme le peintre qui se sert d’une palette de couleurs pour créer son oeuvre, le pianiste doit intégrer dans son jeu des nuances pour faire jaillir l’émotion. 

Les nuances permettent d’agir sur l’intensité du son.
Elles nécessitent une grande implication du pianiste qui va enfoncer les touches du piano d’une certaine façon afin d’augmenter ou de diminuer le volume sonore.

Vous l’aurez compris, c’est l’intention du pianiste qui prime avant tout.
C’est lui le maître à bord.

Cependant, il ne doit pas dénaturer l’oeuvre et la musique.

Que penseriez-vous d’une berceuse jouée dans la nuance forte ?

En effet, le pianiste, en tant qu’interprète de la musique, doit retranscrire l’émotion du morceau et faire passer un message.
Cela peut être en fonction de ce qu’il ressent mais c’est souvent lié aux indications écrites sur la partition.

AbréviationTermeSignification
ppPianissimo Très doucement
pPiano Doucement
mpMezzo piano Assez doucement
mfMezzo forteMoyennement fort
fForteFort
ffFortissimoTrès fort
Cresc.CrescendoDe plus en plus fort
Decresc.DecrescendoDe moins en moins fort

Sur l’Ostinato, vous avez certainement remarqué que j’ai noté « Aérien » et « p » pour « piano ».
Ce qui ne laisse aucune place à l’équivoque 🙂

 

Les 3 choses à savoir pour jouer « piano » au piano

Je vous invite à regarder la vidéo  que j’ai réalisée ci-dessous et qui est, je pense, plus parlante que tout discours.

Elle ne dure que 3 minutes !

Vous saurez ensuite :

  1. comment agir pour jouer plus doucement,
  2. les deux éléments à prendre en compte
  3. l’exercice indispensable à faire au piano.

 

 

Je vous parlerai dans un prochain article du phrasé et de la pédale.

 

Comment faire pour jouer la main gauche moins fort que la main droite ?

C’est un souci auquel est confronté la majorité des pianistes qu’ils soient débutants ou plus expérimentés.

Que vous soyez droitier ou (raison de plus encore) gaucher, vous avez certainement essayer de suivre ce genre de conseils :

  • enfoncez plus la main droite que la main gauche !
  • portez votre attention sur la main droite et baissez le son main gauche !
  • Ne pensez qu’à la main droite et écoutez la chanter !
  • etc…

Tous ces conseils sont très bons et totalement justifiés, cependant ils n’aident pas forcément le pianiste en difficulté à jouer une main plus forte que l’autre.

J’avais donc envie de partager avec vous une astuce que j’utilise auprès de mes élèves et qui marche à 99,99%. Les 0,01% sont ceux qui ne croient qu’au hasard…

Je vous explique tout dans cette vidéo.

Cependant, pour des raisons de confidentialité, elle est réservée aux abonnés du site.

Pour la visionner, rien de plus simple !
Cliquez sur ce lien et laissez-vous guider  !

 

Voilà, vous avez toutes les clés en main pour réussir à jouer la nuance piano au piano.

Alors, dites-moi dans les commentaires si ces deux astuces vous ont aidé à nuancer votre jeu au piano. 

 

Ceci devrait aussi vous intéresser

2 Commentaires
  • Pauline Martel
    14 janvier 2018

    Très bonne explication. Truc important que je ne savais pas merci

    • Claudine
      15 janvier 2018

      Merci pour votre commentaire, je suis ravie d’avoir pu vous aidée

Votre commentaire est toujours le bienvenu

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


16 Partages
Partagez14
Tweetez1
Enregistrer1
+1

Une astuce cadeau

Cela vous tente ?

 

Consultez votre boite mail

pour  accèder à la vidéo