A quoi sert la clé de sol ?

Par 4 commentaires

La clé de sol sert à écrire les notes aigües

  logo de la clé de sol  

Elle est utilisée par la famille des instruments à clavier (piano, clavecin, orgue)

mais aussi par certains instruments à cordes frottées qui génèrent des sons aigus tels le violon, l’alto. Le violoncelle et la contrebasse s’en servent aussi pour transcrire les sons les plus hauts.

Dans les instruments à vent, famille des bois, la clé de sol sert à écrire les notes aigües de la flûte, du piccolo, de la flûte alto, du hautbois, du cor anglais, de la clarinette et du basson

et dans la famille des cuivres, le cor, la trompette, le trombone et le tuba l’utilisent.

Dans les instruments à cordes pincées, la guitare s’écrit en clé de sol ainsi que la harpe.

 

Elle donne son nom à la note placée en face d’elle sur la 2ème ligne de la portée

la clé de sol et sol

 

 Comme vous pouvez le voir sur le schéma ci-dessous, elle est utilisée pour écrire les notes de la partie droite du clavier.

 

la clé de sol, la clé de fa et le clavier

 

 On écrit en clé de fa les notes de la clé de sol devenues trop basses donc trop graves sur la portée (en rose sur l’exemple ).

 

La clé de fa et la clé de sol

 

La clé de sol est donc le prolongement de la clé de fa, les deux clés se retrouvent sur le do du milieu entouré en jaune (milieu du clavier sur le piano).

 

 

 

Ceci devrait aussi vous intéresser

4 Commentaires
  • Mannry DAniel
    13 septembre 2016

    Bonjour

    J’ai fait les 6 séances de la clé de fa avec succés et plaisir et j’attendais avec impatience les séances de la clé de sol ,
    J’ai chercher d’autres moyens de me former en clé de sol mais je vous le dis franchement rien ne vaut votre méthode.

    Aussi pouvez vous m’indiquer si vous envisagé de publier des séances en clé de sol….

    Cordialement

    DAniel Manry

    • Claudine
      13 septembre 2016

      @mannry-daniel
      Bonjour,

      Merci pour votre gentil commentaire qui m’a fait bien plaisir !

      Rassurez-vous il y aura bien une série d’articles et de vidéos sur la clé de sol ! (Vous n’êtes pas la première personne à me poser la question)
      J’y travaille depuis un certain temps mais accaparée par d’autres choses, je n’ai pas pu jusqu’à présent m’y consacrer pleinement.

      D’ailleurs je vous le dis en « prime time », je pense commencer à publier sur la clé de sol d’ici la fin du mois.

      Donc à bientôt pour de nouvelles aventures en clé de sol !

  • Joël Cochet
    13 octobre 2016

    RE bonjour Claudine,

    IL y a quelques années, j’ai eu parmi mes élèves une petite fille de 4 ans au piano.
    Quelques années plus tôt j’ai imaginé une façon ludique pour enseigner la lecture des notes aux tout petits : Sur une feuille A4 Je dessinais une portée géante où la clé de sol n’est autre que Ka le python de Disney qui fait le pitre. Une pièce de 1 centime pour faire la note et le tour était joué. Les enfants adorent ! Mais la maman de cette petite fille (qui, au passage était institutrice de maternelle -la maman, pas la petite fille 😀 -) a vite remarqué que sa fille ne faisait pas le lien entre les notes sur la feuille posée sur la table et les notes de la partition posée sur le pupitre. Alors, elle a acheté un petit tableau magnétique, des magnets, elle a fixé ma feuille sur le tableau (la petite fille exigeait que Ka aille aussi faire le pitre sur son tableau) et elle a continué mes jeux de solfège en posant le tableau sur le pupitre du piano. Il n’a pas fallu longtemps pour que la fillette se mette aussi à jouer sur le clavier la note que elle avait déchiffrée.
    Pour elle, si do avait des moustaches, sol était le bébé qui rentrait dans le ventre de sa maman (la clé de sol, bien sûr !)
    Depuis, chez moi, j’ai un grand tableau magnétique avec une énorme portée. Ka est revenu faire le pitre en imitant la clé de sol, et j’utilise de gros magnets pour faire les notes. Seul reproche que certains enfants me font, c’est qu’il n’y a pas assez de couleurs (rouge, vert, jaune, bleu et noir) Telle petite fille me réclame des magnets roses, tel petit garçon des oranges et cette année on vient de me réclamer du violet. Va falloir que je fabrique moi même des magnets pour faire les 7 couleurs de l’arc en ciel !

    Une fois, c’est une fillette de 11 ans (en première année de guitare) qui m’a demandé de lire ses notes avec mon tableau. Quand je lui ai dit que c’était pour les tout petits, elle m’a rétorqué : « Mais dans le monde des guitaristes, je suis encore un bébé ! »

    Je vous souhaite autant d’année de plaisir que j’en ai eu. Quand on me demande si je commence à penser à la retraite, je réponde : »pas avant 70 ans et encore ! »

    Musicalement,

    Joël

    • Claudine
      14 octobre 2016

      Re-bonjour Joël,

      Merci pour ces anecdotes qui démontrent bien que la fameuse lecture des clés, génératrice de « grandes craintes » chez l’enfant et encore plus chez certains adultes peut se transformer en jeu en toute simplicité.

      Ils ont de la chance de vous avoir en Isère !

Votre commentaire est toujours le bienvenu

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


13 Partages
Partagez
Tweetez
+1
Enregistrer13