Accueil

Bienvenue sur Vive le Piano !

  cours_de_piano-poitiers

Mon nom est Claudine Dubreuil, je suis professeur de piano à POITIERS, j’enseigne en cours privés depuis une vingtaine d’années et je souhaite partager à travers ce blog ma passion du piano et mon expérience en tant que pianiste et pédagogue.

Mes élèves à Poitiers sont évidemment ma première source d’inspiration, ce blog s’adresse donc à eux mais aussi à tous ceux qui sont en quête de réponses à leurs questions concernant l’étude du piano et du solfège.

Je voudrais (suprême ambition !) par le biais de ce blog créer un espace constructif, éducatif, ludique et pourquoi pas interactif autour du piano.

En fait, vous allez apprendre ici tout ce que j’aurais moi-même voulu savoir à l’époque où j’apprenais le piano. Toutes ces petites choses qui permettent de simplifier considérablement sa pratique du piano et qui font gagner beaucoup de temps. Ces choses j’ai fini par les comprendre en me posant les bonnes questions au contact de mes élèves.

Vive-le-piano.com s’adresse donc :

  • à tous les pianistes, qu’ils soient débutants ou avancés, petits ou grands.
  • aux parents qui n’arrivent plus à suivre la progression de leur enfant au piano et souhaitent en savoir un petit peu plus
  • aux “aficionados” du piano qui caressent le rêve depuis longtemps de se mettre au piano sans oser
  • à tous ceux qui souhaitent mettre à jour leurs connaissances en solfège

Mes longues années d’étude au conservatoire m’ont appris entre autres, deux choses importantes :

  1. c’est le travail régulier qui permet de progresser
  2. il faut respecter le texte musical

Mes longues années en tant qu’enseignante en cours particuliers n’ont pas démenti ces deux principes. Mais j’ai appris grâce à mes élèves que :

  1. trop de rigueur peut tuer la plus grande des motivations !
  2. expliquer et donner du sens est essentiel pour comprendre l’oeuvre musicale et améliorer son jeu au piano

 Cela peut même permettre d’éviter à l’élève de penser ou de clamer haut et fort à un moment donné : le piano c’est trop dur !”

Dans ce blog, vous apprendrez donc dans plusieurs articles quelles sont les astuces pour optimiser son travail et dompter les difficultés au piano et quelles sont les notions essentielles à connaitre en solfège pour bien déchiffrer une partition.

J’espère que comme pour moi, le piano vous met en joie et que les visites que vous rendrez à vive-le-piano.com répondront à vos attentes.

Je m’efforce d’écrire un à deux articles par mois que j’adapte en fonction des requêtes de mes élèves et des lecteurs de vive-le-piano.com donc n’hésitez pas à me laisser des commentaires et à me poser vos questions.

En attendant bonne visite et bon piano !

 

10 Commentaires

  • Bravo Claudine pour votre blog qui est super, il m’étonne chaque semaine…Il est très riche et vous ne manquez pas d’humour ! votre nouvelle présentation , j’adore. Si seulement ma fille vous avait connu lorsqu’elle faisait elle aussi des études de piano elle serait concertiste maintenant.!

  • Bonsoir Claudine,
    Je suis une inconditionnelle de Bach, mon plus grand bonheur serait de pouvoir jouer quelques pièces…
    Lorsqu’on est débutant c’est un vrai challenge, même s’il me faudra plusieurs vies je veux commencer dans celle-ci.
    Je souhaite travailler Arioso le 2eme mouvement du concerto pour clavier en Fa mineur, BW 1056.
    Où pourrais je trouver cette partition?
    Sur un site on me propose la version transposée en sol majeur, qu’en pensez-vous ?
    Que pouvez vous me conseiller ?
    Je vous remercie pour votre aide.
    Bien cordialement.
    Juliette

    • @juliette
      Bonjour Juliette,

      Vous pouvez la trouvez là dans sa tonalité originale en cliquant sur ce lien.
      Sincèrement, je ne vous conseille pas de travailler ce Concerto en Sol Majeur !
      En effet, le mode mineur donne une couleur particulière à l’écriture, une forme de tristesse, de langueur que vous ne trouvez pas en Majeur.

      Sinon, ce morceau n’est pas particulièrement difficile et très intéressant rythmiquement. Il faut connaître la décomposition des croches en double-croches, triple-croches voire même quadruple-croches.
      Je vous renvoie à la vidéo que j’ai faite sur le sujet.
      En tout cas, vous avez raison de persévérer et si en plus vous vous faites plaisir !

      Bonne journée et bon piano !

  • Bonjour,
    J’ai arrêté le piano il y a 6 ans dû à un professeur qui voulait absolument que l’on en fasse notre métier et je n’avais plus de plaisir à aller en cours. Mais le piano me manque véritablement. Que pensez vous de pouvoir reprendre même après 6 ans d’interruption ?
    Le seul problème est que je suis étudiante et n’ai donc pas de piano dans mon appartement, je rentre cependant en famille tous les week-ends, où j’ai la possibilité de pouvoir jouer.
    Je suis pleinement consciente que je ne progresserai pas autant qu’auparavant en m’entrainant si peu mais qu’en pensez vous ?

    Cordialement.

    • @morin
      Bonjour,
      Tout dépend de votre niveau de départ, si vous en avez fait un certain temps cela reviendra vite.
      Vous vous sentirez juste un peu “rouillée” au départ sur le clavier mais les automatismes de lecture devraient revenir vite.
      Par contre, s’entraîner une seule fois par semaine peut être pénalisant pour vous et à la longue démotivant.
      Car c’est en s’entraînant à intervalles réguliers que l’on fait le plus de progrès sans avoir l’impression de travailler dur.
      Si vous ne jouez qu’une fois par semaine, vous aurez la pression.
      Vous avez 2 solutions :

      • soit vous investissez dans un petit piano numérique pour travailler un peu la semaine
      • soit vous multipliez les séances de travail pendant le week-end (20mn le matin, 20mn le midi, 20mn le soir pendant 2 jours) en ciblant des objectifs précis (par ex réussir à jouer mains ensemble la première phrase après l’avoir travaillée plusieurs fois mains séparées).

      Avec la 2ème solution, vous n’allez pas forcément vous amuser mais vous avancerez aussi. 🙂

      Il y aurait bien une troisième solution mais compliquée à expliquer en commentaires, elle fera l’objet d’un article complet bientôt.

      Bonne journée !

Votre commentaire est le bienvenu

Lorsque vous postez un commentaire, votre adresse mail ne s'affiche pas publiquement.
Seuls votre prénom et votre message sont visibles.

Enregistrer
+1
Partagez
Tweetez