Comment jouer la Petite Marche de Cornélius Gurlitt

Ce tutoriel de la Petite Marche de Cornélius Gurlitt fait suite au défi Mystère que j’ai lancé à mes lecteurs sur Vive le Piano.

Ce défi au piano a rencontré un vif succès, vous avez été 90 pianistes à m’envoyer vos vidéos dans un délai de 15 jours.

Bravo encore à toutes celles et tous ceux qui ont participé !

Petite Marche de Cornélius Gurlitt

C’est une pièce de niveau 1, particulièrement adaptée aux débutants de quelques mois à 3 ans de pratique au piano.

Elle est écrite en Do Majeur donc sans altérations à la clé.

AVIS à ceux qui viennent de commencer le piano.
J’en ai fait une version simplissime que vous trouverez dans le contenu exclusif en vous abonnant au site.

Qui était Cornélius Gurlitt ?

C’était un compositeur et organiste allemand au XIXème siècle
(1820 – 1901).

Il avait pour camarade de classe Carl Reinecke (un autre compositeur allemand), dont le père était directeur du Conservatoire de Leipzig. 
Ainsi Gurlitt a eu l’occasion d’étudier la musique avec le père de Reinecke pendant six ans. 

A l’âge de dix-sept ans, il donne son premier concert et ensuite décide d’aller à Copenhague pour poursuivre ses études. 

Là, il étudie l’orgue, le piano et la composition et fait la connaissance du compositeur danois Niels Gade avec lequel, il restera ami jusqu’à la fin de sa vie. 
Par la suite Gurlitt se rend à Rome où il occupera le poste de professeur de musique à l’Académie Nationale de Sainte Cécile à partir de 1855.

De retour en Allemagne, il sera organiste à la cathédrale d’Altona entre 1864 et 1898.

Il a beaucoup composé tout au long de sa vie : quelques pièces pédagogiques comme celle-ci pour ses élèves et d’autres plus compliquées comme des opéras, des cantates, des symphonies.

Ce que vous allez apprendre dans la vidéo

Ceci est un résumé succinct.
Mieux vaut regarder la vidéo 😉

Bien placer ses deux mains sur le clavier

Elles sont toutes les deux en clé de sol donc au milieu du clavier.
Cela permet de mieux harmoniser (mélanger) les sons des deux mains.

Jouer des notes staccato (piquées)

Ce sont des notes à jouer de façon très brève en rebondissant sur la touche.

Il faut jouer ces notes en poussant sur la note et non pas en tombant de haut (voir la vidéo).

Geste du bas vers le haut obligatoire pour ne pas malmener ses doigts et obtenir le bon son.

Jouer des notes accentuées

Le but est de faire ressortir le son des notes accentuées.

Donc là, on inverse le geste.
On tombe du haut avec le poids du bras en totale décontraction.

Structure du premier système de la Petite Marche de Gurlitt

Main droite

La même phrase est répétée deux fois.
La première fois, on termine sur une demi-cadence (sol).
La deuxième fois, sur une cadence parfaite (do).

Main gauche

Elle joue 3 accords de 2 sons dont la note commune est le do.

Attention de bien relever la main sur le soupir sur le 2ème temps.

Mains ensemble

Attention de lever avec précision la main gauche par rapport à la main droite (voir la vidéo).

D’une manière générale, ce qui a le plus embêté les pianistes qui ont déchiffré ce morceau, c’est le placement des mains sur le clavier (confusion d’octaves en clé de sol et même lecture de la main gauche en clé de fa) et le travail mains ensemble du deuxième système.

Structure du deuxième système

Main gauche

Il peut faire davantage peur que le premier car il est plus dense en notes.
Plein de croches main gauche…

Mais en fait si on regarde de plus près, ce sont toujours les mêmes notes main gauche sauf la dernière mesure avec le mouvement descendant et le fa bécarre.

Main droite

Quant à la main droite avec son rythme composé (noire pointée-croche), elle se retrouve soutenue (aidée) par la régularité des croches de la main gauche.

Mains ensemble

Pour mettre mains ensemble, il suffit de repérer quelles sont les notes qui tombent ensemble et… se le dire dans la tête (comme dans la vidéo).

Problème de la liaison du deuxième et troisième système main gauche

Ce n’est pas facile de faire la liaison entre le 4ème doigt main gauche et l’accord do-mi du système suivant en respectant les doigtés 4 + 5-3.

En effet, cela demande beaucoup de forces (muscles) dont on ne dispose pas forcément lorsqu’on est débutant.
L’astuce consiste à mettre le doigté 4-2 sur do-mi main gauche et à retrouver ainsi le doigté des accords du premier système.

Le Troisième système est identique au premier.

Le quatrième système est là pour terminer le morceau au moyen d’une cadence répétitive.
Les accords de la fin sont à plaquer fortement. Surtout les deux derniers qui sont à jouer sforzando (en renforçant soudainement le son).

Dans l’ensemble, comme je l’explique dans la vidéo, pensez à bien respecter les nuances.

En conclusion

Cette Petite Marche de Cornélius Gurlitt est un joli morceau très agréable à jouer.

Je l’ai choisi pour les qualités mélodiques de sa main droite (le petit air qui trotte dans la tête) et pour la simplicité de son accompagnement main gauche.

Mais c’est aussi un morceau qui se mérite.
Dans le sens où pour restituer le caractère dynamique de la pièce, il faut bien respecter les notes piquées et accentuées.

Les pianistes qui l’ont joué lors du défi Mystère m’ont dit l’avoir beaucoup apprécié.

Vous trouverez la partition de la Petite Marche de Gurlitt ci-dessous :

Je vous invite fortement à regarder la vidéo qui est beaucoup plus claire que cette restitution écrite.

Alors ? Avez-vous joué ce morceau ou comptez-vous le jouer maintenant ?
Dites-moi en commentaire…

20 Commentaires

  • Bonjour,
    Je vous remercie, et bravo, c’est super et les explications très claires m’ont vraiment aidé.(même sans la vidéo)
    Vous faites un travail “colossal”.
    Je vous souhaite une bonne journée

    • Bonjour Marie-Claire,
      Merci pour votre gentil commentaire et tant mieux si cette vidéo vous a aidée !
      Alors, je m’interroge… Finalement, vous ne m’avez pas envoyé de vidéo pour le défi ?

      • Bonsoir, en effet, je l’ai enregistré avec mon smartphone mais le fichief était trop lourd, donc toujours en echec. Il faut que j’essaie avec ma tablette mais c’est une version un peu dépassée, ce qui ne m’empêche pas de continuer de jouer cette partition un peu chaque jour au même titre que la Petite Marche,
        J’ai aussi beaucoup apprécié vos explications sur ce musicien.
        J’espère que pour vous le confinement est terminé, chez moi, j’habite en Picardie, c’est plus compliqué car toujours en zone rouge et sûrement encore pour un certain temps.
        Je vous souhaite une très bonne reprise,
        Et peut-être à une prochaine pour d’autres découvertes.
        Bonne soirée, Marie claire

        • Bonsoir Marie-Claire,
          Ah, oui, après quelques vérifications, c’est bien ce qu’il me semblait… C’est dommage ! Il faut passer par un service externe à votre messagerie pour envoyer une vidéo. Car comme vous dites, c’est un fichier trop lourd. Vous me demanderez la prochaine fois (mais je crois l’avoir dit dans un mail…).
          Sinon, j’espère que pour vous aujourd’hui le déconfinement s’est bien passé. Ici, on est en zone verte, mais cela n’empêche pas (plus que jamais) le port du masque et les gestes barrières.
          A bientôt

  • Bonjour Claudine,
    Comme toujours vos vidéos sont une vrai ressource (ou une mine d’or!!). Cela donne vraiment des clés de compréhension et donne envie d’appendre d’avantage.
    Je trouve cette mélodie charmante , je vais m’y confronter prochainement.
    Merci beaucoup pour votre aide.

    • Bonjour Fatiha,
      Merci à vous pour votre enthousiasme ! Cela fait chaud au cœur…
      Vous avez raison, c’est un morceau très agréable à jouer !

  • Ouf ! Je n’étais pas passé à côté !
    Je n’ai pas eu la possibilité d’envoyer une vidéo, mais j’ai pris plaisir à découvrir cette mélodie.
    Merci beaucoup pour cette belle idée des partitions mystère.

    • Merci à vous !
      Ce sera peut-être pour une prochaine fois la vidéo…
      Car il y aura d’autres défis et d’autres partitions mystère !

  • Bonjour Claudine

    Merci pour ce tutoriel. Il me permet de découvrir la bonne interprétation de cette pièce.
    Je vais travailler avec pour m’améliorer. Travaillant sans professeur, j’essaie de jouer des morceaux très simples. Votre site m’aide beaucoup.

    • Bonjour Gérard,
      Ce qui est bien au piano, c’est qu’on peut toujours s’améliorer !
      C’est certainement pour cette raison, que l’on fait du piano toute sa vie (pour ma part) sans se lasser !

  • Bonjour Claudine,
    Très heureux de recevoir de vos nouvelles et retours sur le travail fait (pièce n°1). Et de pouvoir vérifier sur votre tuto les petits détails à améliorer par rapport à ce que j’ai produit.
    Pour l’anecdote, je suis de ceux qui – tout d’abord n’avaient même pas vérifié la clé main gauche, en sol au lieu de fa (comme le cheval à l’écurie !) ; puis sur votre retour, j’ai refait une version dans la bonne clé – mais une octave trop bas… Heureusement je m’en suis rendu compte juste avant de vous l’envoyer et j’ai donc dû refaire une troisième version, cette fois correcte !!! J’apprécie beaucoup la délicatesse et la précision de votre pédagogie et vous en remercie. Bernard.

    • Bonjour Bernard,
      Rassurez-vous, vous n’êtes pas le seul à qui j’ai demandé de refaire la vidéo à cause de la main gauche jouée en clé de fa.
      Et c’est bien, vous ne vous êtes pas offusqué et vous avez joué le jeu jusqu’au bout !
      Par contre, j’ignorais que vous aviez fait une autre version à l’octave en dessous.
      Au piano, avec de la patience et de la détermination, on arrive toujours à un beau résultat !
      Bravo à vous! Cette ultime version était parfaite !

  • Bonjour
    quel plaisir j’ai eu lorsque j’ai vu votre “pas à pas” pour réaliser ce morceau de musique, j’ai bien sûre rectifié ma main gauche … une octave trop basse et repris mes exercices, ce qui m’a donné plus d’assurance sur cette pièce N°1.
    J’avais commencé à travailler la seconde pièce … mais avais des difficultés, savoir que nous allons avoir le “tuto” m’enthousiasme et je me suis remise au travail Merci
    Merci pour ce travail très pédagogique, en douceur et sensibilité.
    Oh oui, que vos élèves ont de la chance !!!
    Encore merci

    • Bonjour Jeannette,
      Désolée… Je m’aperçois aujourd’hui que j’ai oublié de répondre à votre commentaire…
      Ravie de lire que ce tuto vous a été utile !
      En effet, une des difficultés majeures du morceau consistait à bien placer ses mains sur le clavier.
      En ce qui concerne le tuto de la pièce 2, j’ai pris du retard (avec le déconfinement)… Que je vais m’efforcer de rattraper ce week-end…
      A très bientôt !

  • Bonjour Mme Claudine,
    Merveilleux comme enseignement pour la pièce de Gurlitt ,je croyais que je la jouais bien mais à vous écouter j’ai découvert quelques erreurs ,donc quel plaisir d’apprendre de vous.
    Je suis assidu à vos courriels et toujours hâte d’en savoir plus.

    Un “grand merci à vous ” et quel bonheur de vous avoir découverte.

    Louise ( ça va bien aller ) du Québec.

    • Bonsoir Louise,
      Merci pour votre gentil commentaire.
      J’espère que vous allez bien au Québec.
      Tant mieux, si cette vidéo vous a été utile 🙂
      A bientôt

  • Bonjour Madame,

    Merci beaucoup pour votre travail, vidéos, explications. Hâte de voir la suite. Vous faites un super travail!!

    Bonne continuation.

    • Bonjour Mario,

      Merci pour votre gentil commentaire 🙂
      La suite arrive… à grands pas ! Une fois que j’aurai terminé le montage de la vidéo entre deux cours de piano.
      A très bientôt

Votre commentaire est le bienvenu

Lorsque vous postez un commentaire, votre adresse mail ne s'affiche pas publiquement.
Seuls votre nom (ou prénom) et votre message sont visibles.

 

33 Partages
Partagez
Tweetez
Enregistrer