Trouver LE bon professeur de piano

trouver le bon professeur de pianoLa rentrée approche et vous êtes  en quête d’un professeur de piano pour votre enfant ou pour vous-même…

Vous souhaitez trouver le bon professeur de piano mais vous ne savez pas vraiment à quoi vous attendre, l’apprentissage de la musique étant  quelque chose de nouveau pour vous.

Je vais vous parler de mon expérience personnelle en tant qu’ancienne élève  et de mon expérience professionnelle auprès de mes élèves  en tant que professeur de piano. Je ne prétends évidemment pas détenir la vérité et être le meilleur professeur de piano au monde mais j’attache beaucoup d’importance à la qualité des cours que je délivre à mes élèves. Mon objectif étant chaque année de m’améliorer davantage.

 

      Voici  à mon avis quatre qualités incontournables  pour un bon professeur de piano : 

1) La patience

C’est évidemment une qualité clé que l’on attend d’un professeur quelque soit la matière enseignée.

Elle suppose de la part du prof un certain recul et une grande adaptation à l’élève. En effet, il est nécessaire de se mettre à la place de l’élève pour sentir sa difficulté et l’aider à la résoudre.

Un prof impatient aura des moments d’humeur (j’en ai déjà connu !) et pourra s’énerver après l’élève s’il ne comprend pas tout tout de suite, regarder sa montre et maugréer entre ses dents. Ce n’est pas normal !

Si tel est le cas, fuyez !!! Vous n’avez pas à supporter les sautes d’humeur de votre professeur.  

 

2) La pédagogie

Selon moi, la pédagogie se définit comme l’art de rendre les choses plus faciles.

Un bon pédagogue, c’est celui qui guide et accompagne pleinement l’élève et qui ne le laisse pas dans la difficulté.

Il doit être capable d’expliquer pourquoi il y a problème et de concevoir des exercices appropriés pour chaque élève selon son âge, son niveau ou même son tempérament.

Donc si vous réalisez que votre nouveau professeur vous demande par exemple de répéter le morceau sans même vous expliquer pourquoi et dans quelle mesure vous devez améliorer votre jeu au piano. Ce n’est pas un bon professeur de piano !

Il ne suffit pas de demander à l’élève de répéter, il faut s’assurer de son entière participation en lui précisant quel est l’objectif attendu de cet exercice.

Si vous avez un souci de doigté, de placement de doigt, de position de la main, de rythme, de mémoire, votre professeur doit vous apporter une solution ou du moins reconnaître le problème et essayer de le résoudre avec vous. Il ne doit pas vous laisser seul face à vos interrogations.

On reconnaît une bonne pédagogie quand l’élève ressort du cours en ayant vraiment le sentiment d’avoir avancé dans l’étude de son morceau.  

 

3) Le respect et l’empathie

Derrière chaque élève, se trouve un être humain avec sa personnalité propre, sa sensibilité particulière.

Lorsqu’un élève se présente à son cours de piano et qu’il a travaillé,  il est en droit d’attendre une certaine empathie et reconnaissance de son professeur de piano.

Elle passe en premier par le respect de son travail dans la semaine et donc sur une écoute attentive de son interprétation de la pièce travaillée.

Je me souviens d’un professeur au conservatoire qui m’arrêtait dans mon élan à chaque fois que je commençais à jouer les premières mesures d’un morceau. C’était systématique !! Et stigmatisant !! Donc quand je m’installais au piano, je savais que ce ne serait que pour jouer les premières mesures alors que j’avais travaillé consciencieusement quatre ou huit pages. C’était un peu comme le Radio Crochet d’une autre époque !

Aussi, j’estime qu’il est important d’écouter toute la performance de l’élève et de reconnaître son travail. C’est vrai que cela suppose des efforts de concentration et de mémoire de la part du professeur qui doit être capable de se souvenir (dans les grandes lignes) de tous les points à améliorer.

Parfois, le temps est limité et on ne peut pas jouer et écouter toute la partition, donc on travaille partie par partie.

De la même manière, les remontrances et autres leçons de morale sont d’une autre époque.

Le prof est là pour transmettre un savoir à son élève et aussi il ne faut pas l’oublier (!) pour partager sa passion de l’instrument.

Et cela passe par l’énergie que veut bien communiquer le professeur. Si votre prof est terne et morose, vous apprendrez moins facilement que s’il est vivant et de bonne humeur et qu’il communique vraiment !

Mais évidemment, cela ne suffit pas. Ce qui m’amène au 4ème point.  

 

 4) La rigueur

Bien entendu, votre nouveau professeur doit être rigoureux dans son enseignement, c’est à dire vous expliquer quels sont les objectifs à atteindre et par quelles étapes y parvenir.

Mais avant tout, il doit vous enseigner cette rigueur ( qui n’est pas forcément austère ! ), et cela passe par une bonne méthode de travail.

Si votre professeur de piano ne vous explique pas comment travailler efficacement pour bien progresser. Vous allez perdre beaucoup de temps !

Donc si vous cherchez un prof pour votre enfant, assurez-vous qu’il vous demande bien de lui fournir un “cahier de bord” dans lequel il notera tous les conseils pour le futur pianiste.  

 

En conclusion, je dirai que trouver un bon professeur de piano, c’est un peu une question de feeling… Il faut se sentir bien avec la personne et son discours doit vous sembler clair.

Mais il reste tout de même important de s’assurer de

  • sa patience (à toute épreuve !)
  • son sens de la pédagogie (indispensable pour comprendre toutes les subtilités de la musique)
  • sa propension à la bienveillance et à l’empathie (qualités à mes yeux indispensables car l’élève doit se sentir en confiance)
  • son esprit rigoureux (pour montrer le chemin à suivre)
  • et point important dont j’ai parlé aussi précédemment, de son énergie et de sa bonne humeur communicative.

Et ainsi, vous pourrez prendre votre envol comme ce pianiste de Munich.piano volant à Munich

J’espère que cet article vous aura éclairé dans votre choix d’un bon professeur de piano. N’hésitez pas à me faire part de vos remarques et commentaires…

 

 

5 Commentaires

  • Bonjour,

    cela me rappelle un film où on voit Henri Virlojeux, je crois, qui joue le rôle d’un prof de piano, et qui interrompt brutalement une élève en lui disant : “Qu’est-ce que c’est que ça? Si vous avez besoin de vous défouler, faites du sport !”
    Et aussi un dessin de Sempé où on voit deux pianistes qui s’engueulent devant un groupe d’enfants (leurs élèves, sans doute) terrorisés.
    Une chanteuse professionnelle, qui faisait partie d’un orchestre classique, me disait que “Les musiciens sont tous des barjes”. Je suppose que cela concerne la plupart des profs…
    Mais je ne veux pas décourager les lecteurs de ce papier. Je suis sûr que trouver un(e) bon(ne) prof est possible. J’espère en cherche un(e) un jour.

  • Je voulais juste plaisanter avec des figures comiques de profs vues au cinéma ou ailleurs, et qui soulignent par contraste toutes les qualités d’un bon prof que vous énumérez.

  • Bonjour Mme Claudine,
    je voudrais vous dire que votre site est très parlant dans les différents articles et mises en vidéos sur le piano.
    C’est clair,il est facile de se promener dessus et sans fioriture.On va à l’essentiel!

    Sur l’article ci dessus j’ajouterai en fonction de ma petite expérience de musicien pour la pratique de la guitare(échec)que sur un seul cours il peut être difficile de vraiment savoir si cela peut convenir ou non.d’ou,pour moi,la nécessité de privilégier un prof proposant des cours à domicile.
    En effet,pas de somme d’argent pour l’année à verser.Une flexibilité avantageuse(voir planning à la carte),et moins de dépendance vis a vis d’une structure stile école de musique.
    Sans doute un prix aussi plus abordable,avec une même expérience.
    C’est un peu le même principe que l’achat en boutique physique et sur internet,pas d’impôts,pas de loyer ect ect…
    Pour résumer,au départ parler peu mais bien,laisser faire le prof avec sa ou ses méthodes d’apprentissage et vous voyez.
    Le choix de professeurs ne manque pas.
    Moi si je franchis le pas j’imprimerai votre article et je le donnerai au professeur rencontré.Un peu au culot.Vote ressenti fera le reste.

    Pour finir comme vous le dites si bien Claudine,COMPRENEZ TOUJOURS CE QUE VOUS FAITES.Il n’y a aucun intérêt à apprendre des morceaux par coeur sans aucune corrélation entre votre partition déchiffré au préalable et votre jeu propre au piano.

    Ceci dit je n’ai aucune expérience pianistique,c’est simplement mon ressenti.

    Continuez ainsi Claudine ne changez rien,bonne journée,Cyrille.

    • Bonjour Cyrille,

      Merci pour votre commentaire.
      Vous avez raison.
      On ne peut pas estimer le travail, la pédagogie d’un professeur de piano juste sur une seule leçon 🙂
      Surtout que cette première mise en situation peut être faussée par le comportement du professeur qui ne connaissant pas l’élève face à lui en fait un peu trop ou au contraire par l’élève qui est très (trop) intimidé.

      Toutefois, j’estime qu’au bout d’un mois, le prof et l’élève savent s’ils vont s’entendre.
      Le prof comprend mieux la psychologie de l’élève et évalue avec plus d’efficacité les différents blocages qui se présentent.
      Quant à l’élève, normalement il doit se sentir en confiance et surtout comprendre quelles sont les étapes nécessaires pour jouer de mieux en mieux.

      Ce que je vous souhaite si vous vous mettez au piano !

      Bonne journée !

Votre commentaire est le bienvenu

Lorsque vous postez un commentaire, votre adresse mail ne s'affiche pas publiquement.
Seuls votre prénom et votre message sont visibles.

 

Partagez
Enregistrer
+1
Tweetez